« 12 mars. Il pleut. Il pleut encore, c’est mouillé. Mouillé humide. A peine encore moisi. Sous les doigts sous les yeux les chiffres encore les chiffres. Les chiffres les mots les lettres pleines d’eau de pluie de pleurs et ruisselle encore et goutte à goutte la perfusion à travers le papier. Je te tiens tu me tiens et je me noie. La belle noyade tout ça là sous les yeux estampillés grande noyade grande foirade. La belle pluie que voilà. Les beaux chiffres et tout à refaire. Encore un mauvais rêve ? Encore ? Je ne sais pas. Je ne sais plus. La digue a pété. Le bateau sombre. Sombre océan sombre. Rien n’y fait les chiffres s’empilent et se croisent, virgules, saletés de virgules, les zéros s’empilent et font des bulles. »

Dans Apnée, on raconte une histoire, celle d’un homme et de ses dettes, aujourd’hui, quelque part par ici. Cet homme s’appelle Albert Desteen. Il vit dans une petite maison dans les bois. Il est dans une situation un peu précaire mais ça va. Jusqu’au jour où il tombe malade. Là, pour lui ça bascule. Il se trouve pris dans un l’engrenage des factures qui arrivent et auxquelles il ne peut plus faire face. Il sombre. Apnée, c’est le récit du parcours d’Albert – de sa première dette à son dernier versement – et la relation particulière qu’il noue avec la médiatrice de dette qui l’accompagne. Dans Apnée, on cherche aussi à comprendre comment son histoire peut avoir lieu, qu’est-ce qui permet à la dette de venir ainsi gangréner les aspects les plus intimes de notre existence. On observe. On questionne. On écoute. On documente.

Apnée // Un spectacle de Rémi Pons avec Marie Denys, Ferdinand Despy, Nathalie Rjewsky, Florelle Naneix, Marion Pillé, Emanuele Gonano, Tristan Bordmann, Nèle Deflandre, Nelly Framinet, Sandrine Nicaise, Lionel Ueberschlag

Premières représentations : le 7 juin à 14h, les 9, 10 et 11 juin à 20h30 au Centre Culturel Bruegel à Bruxelles.

Teaser : https://vimeo.com/manage/videos/693503175

Plus d’infos ici : dossier de diffusion.